Association Syndicale des Marais de la Gachère

Le marais, une nature fragile à préserver

TRISTE ANNIVERSAIRE

Un an déjà, de l’arrêté de mars 2023 interdisant la pêche de l’anguille dans nos marais littoraux.

Cela va bientôt faire un an que l’arrêté du 9 mars 2023 a été publié. Pour rappel il interdit la pêche de l’anguille européenne quels que soient les stades en aval de la limite de salure des eaux !

Nous, propriétaires de marais, nous voilà privés définitivement et de manière unilatérale des fruits naturels de notre travail. Fruits issus de cette nature que nous entretenons, choyons et qui nous offre depuis des temps immémoriaux des animaux et des plantes pour notre consommation.

Il est désormais l’heure de faire la démonstration scientifique, et de bon sens, que cet arrêté est bardé d’illogismes et d’injustices et qu’il ne repose sur aucune donnée fiable et actualisée.

Depuis presqu’un an, l’ASMG déploie un travail de fourmi afin de faire la démonstration que nos propriétés, nos marais vendéens, concourent à la sauvegarde de nombreuses espèces, et qu’ils proposent et offrent un havre de paix unique à la biodiversité en général et à certaines espèces en danger en particulier.

Notre persévérance citoyenne trouvera son écho favorable uniquement dans notre reconnaissance comme gardiens des habitats naturels. Ces derniers permettent la réalisation des cycles biologiques des espèces tout en conservant nos pratiques ancestrales, patrimoniales et vertueuses.

Alors, RESISTONS et ne favorisons pas la déprise et l’abandon de ce patrimoine naturel  unique. Ainsi, nous ne laisserons pas sacrifier ces espaces par des projets où les dévorants intérêts de l’homme l’emporteraient !

Pour cela, l’ASMG vous enjoint à agir, à exprimer votre mécontentement et votre désaccord avec sagesse et responsabilité, et dans le respect des règles !

Daniel REMIGNON
Président de l’ASMG

Actualités

notre mission

L’Association Syndicale des Marais de la Gachère est un établissement public Vendéen dont les statuts ont pour objet l’aménagement, la préservation, la mise en valeur d’un territoire d’environ 2000 hectares de marais et le respect de ses usages. Ce territoire s’étend sur les communes des Sables d’Olonne, de L’Ile d’Olonne, de Vairé, Brem et Brétignolles sur Mer.

Plus de 550 propriétaires composent l’association.

Partant de l’obligation d’assainir le territoire, une ordonnance royale de 1836 a amené l’état à engager des travaux hydrauliques avec la construction notamment du canal de la Bauduère et de son écluse, l’écluse de la Gachère de 1874 et 1881, et enfin celle de la Rocade en 1978.

Le SMMO, Syndicat Mixte des Marais des Olonnes, a quant à lui été instauré en 1981 et en partenariat avec l’ASMG, assure le suivi du site et la régulation de la Faune et de la Flore.  

Le territoire des Marais est aujourd’hui une zone NATURA 2000.